Couteau pliant - verrouillage linerlock spécial pour gaucher - modèle Coyote - MTBlades

500€ + 6.5€

Couteaux de poche réalisé entièrement à la main, par l'artisan de MTBlades, Benjamin Thuillier.

Ce couteau est de type "linerlock" (verrouillage de lame) spécialement créé pour gaucher.

Livré dans son coffret MTBlades ou dans son étui en cuir de type pochette, et avec certificat d'authenticité.

La lame est en acier damas carbone (acier haute performance non inoxydable ) permettant non seulement un tranchant rasoir mais aussi une tenue de coupe exceptionnelle. La lame est montée sur butées à billes pour une fluidité exceptionnelle.
Bille de rétention en oxyde de zirconium.

Le manche est en loupe d'érable stabilisée à la résine non polluante et non toxique, teintée bleue.
Platines en Titane de grade aérospatial.

Fausse pièce et inserts en érable ondé stabilisé teinté vert.

Longueur de lame 10cm - longueur totale déplié = 22cm

Entretien : penser à huiler la lame pour éviter la corrosion, et si la lame s'oxyde (noir) vous pourrez la nettoyer avec le tampon abrasif fourni avec le couteau.
Votre colis sera envoyé en 5 jours (production comprise).
Le tarif de l'expédition est de 6.5€ par Colissimo.
Nom Disponibilité
Taille unique Victime de son succès !
Envoyer un message

Découvrez toutes ses créations


Découvrez le créateur

Benjamin Thuillier

Benjamin

Bonjour! Je m'appelle Ben, je suis artisan coutelier d'art de ma marque MTBlades. J'ai fabriqué mon premier couteau en février 2015. Depuis, pris par cette passion, je me suis formé entièrement en autodidacte, et à force de lectures, de recherches, mais surtout de beaucoup d'essais, je me suis perfectionné jusqu'à en faire mon activité professionnelle à plein temps. ​Avant d'exercer l'activité de coutelier, j'ai travaillé pendant plusieurs années comme régisseur lumière et créateur lumière pour le spectacle vivant, essentiellement le théâtre. Parallèlement, cela fait plus de douze ans que je suis peintre pochoiriste, et je peignais dans les rues de Paris lorsque j'y vivais encore. Dans mon activité de coutellerie, je privilégie, par goût personnel, la méthode dite "d’enlèvement de matière" (stock removal), bien que je passe derrière mon enclume de temps à autre. Je fabrique entièrement à la main tous mes couteaux, en partant de morceaux d'aciers brut, de plaques de titane, de laiton, de cuivre, de plaquettes de bois... pour produire les pièces que vous pouvez voir sur TendL, ou encore sur mon site ou mon facebook. Je produis principalement des couteaux pliants, les plus intéressants à fabriquer selon moi vu le challenge qu'ils représentent au niveau de la précision requise et de leur mécanique interne.